26/10/2020 | We Love New York, c’est bientôt fini ?

Viviane - We Love New York

Je vous invite à lire l’article jusqu’au bout pour bien prendre connaissance de tous les éléments. Sinon, vous passerez à côté de certaines informations 🙂

Voilà un an que j’ai quitté le monde du salariat pour me consacrer pleinement à l’entrepreneuriat après plusieurs années de préparation.

J’ai décidé de quitter ce monde car j’estimais que c’était le bon moment pour me consacrer pleinement à mes projets digitaux dans le tourisme, notamment We Love New York (créé il y a presque douze ans) et We Love Guadeloupe (la petite soeur !). En octobre 2019, lors de ma démission, mon business plan & model étaient bien préparés, les résultats à la hausse depuis quelques années et je me sentais enfin à l’aise à l’idée d’alterner passion & business avec authenticité. J’étais hyper prête à aller plus loin et à développer enfin tous les projets en attente pour WLNY par manque de temps (j’avais déjà créé mon entreprise depuis mai 2009 pour déclarer les recettes de mon site).

La question que vous voulez certainement me poser : est-ce que je regrette d’avoir démissionné ou quitté le monde du salariat dans le contexte que nous vivons actuellement ? Non pas du tout, je n’ai pas le moindre regret. Je pense même que c’est l’une des meilleures décisions que j’ai prise de toute ma vie pour me sentir enfin libre et sereine, redevenir moi-même, me surpasser mais pour mon entreprise. Je ne crache pas du tout sur toutes ces années en tant que salariée où j’ai eu de jolies missions challengeantes et enrichissantes dans de belles entreprises qui m’ont beaucoup appris et permis de faire de belles rencontres (mon profil pro Linkedin).

Et pourtant cette première année complètement dédiée à l’entrepreneuriat c’est vraiment les montagnes russes. Six mois après ma démission, me voilà confrontée à la pire situation possible pour le secteur du tourisme. Ceux qui travaillent dans l’industrie depuis plusieurs années savent qu’il y a toujours des hauts et des bas mais ce contexte, c’est vraiment une GRANDE fuck*** première pour nous.

Bien que je sois une optimiste (j’ai été contaminée par le mindset new-yorkais ahah), je suis passée par toutes les émotions possibles depuis le confinement mais surtout cette colère, grande colère contre ce virus qui a volé la vie de nombreuses personnes (dont un ami), mais également bouleversé le business d’entrepreneurs dévoués et passionnés. Je pense aussi à toutes les personnes qui travaillent sur le même marché que moi (New York), copains ou non, ces personnes qui bossent, sont de vrais entrepreneurs. Et du jour au lendemain, à cause de ce foutu virus, nous voilà tous au même point.

Certains baisseront les bras, d’autres ne diront rien. Par honte ou par fierté. Moi, je reste convaincue que la transparence et l’humilité n’est pas un signe de faiblesse ou de basse estime de soi, il faut accepter la situation (c’est la même chose pour une grande partie du secteur )en attendant de retrouver le quasi-normal. Continuer à voir grand et à s’adapter, se réinventer, même si la situation est douloureuse et difficile à accepter surtout quand tout allait très bien.

J’ai donc décidé de vous alerter dans la newsletter du mois d’octobre que je vous invite à lire plus bas ci-dessous.

N’oubliez pas chaque action peut avoir un grand impact que ce soit pour We Love New York en ce moment avec Take me to New York ou toutes ces petites entreprises que vous appréciez et que je vous invite à soutenir, continuer à faire grandir vraiment dans ce contexte surtout si vous appréciez leurs valeurs ! C’est vraiment le moment de faire la différence, et je parle aussi pour le restaurant du coin même si vous prenez à emporter, l’artisan local ou encore le petit concept store (je pense par exemple à la copine We Are Paris). Je veux vraiment faire prendre conscience de cela au plus grand nombre car je crois que c’est malheureusement sous-estimé.

J’en profite pour remercier profondément les nombreux abonnés qui m’ont envoyé des messages ce matin suite à la newsletter envoyée. Prenez soin de vous 💛


Newsletter octobre 2020 – Et maintenant, We Love New York, c’est presque fini ?

Hello,

J’espère que tu vas bien ? Ma dernière newsletter remonte à Juin avant cet été. Je ne voulais pas t’ennuyer, d’ailleurs j’espère que tu as eu quelques jours de vacances.

C’est une newsletter très particulière, je parle à coeur ouvert. J’espère que tu prendras le temps de la lire jusqu’au bout et avec attention, que tu ne te désabonneras pas. 😉 (NB : vous pouvez vous abonner ci-dessous en fin à la fin de l’article).

Le format classique de la newsletter reprendra en Octobre. A l’occasion de cette rentrée spéciale, je voulais vraiment pour que tu saches comment cela se passe pour We Love New York, sept mois après le confinement.

Depuis Mars, comme tu le sais, la situation n’a toujours pas bougé : les frontières sont toujours fermées pour les Etats-Unis, pour New York. Voilà de quoi vraiment encourager la disparation de médias et business spécialisés sur la destination New York et pourtant bien pratiques pour vous les voyageurs. C’est assez triste!

L’aventure We Love New York est-elle alors menacée ? Bientôt fini ? Non, rassurez-vous ! Mais, pour ne rien vous cacher, la réalité c’est que cela n’a pas été, et n’est pas du tout simple, de multiples challenges sont relevés depuis le début de la crise sanitaire, car We Love New York est touché de plein fouet comme tous les autres professionnels du tourisme spécialisés sur le marché. Pourtant, en toute transparence, je pourrais me contenter des bénéfices de ma rupture conventionnelle (qui ne sera pas éternelle), mais je ne le ferais pas. Ah oui, si tu n’es pas au courant, jusqu’à octobre 2019, j’occupais un poste de cadre dans l’aérien, puis j’ai décidé démissionner, pour me consacrer pour de bon et totalement à mes projets digitaux pour We Love New York, douze ans après sa création.

Malgré un trafic fortement à la baisse sur mon site We Love New York (-86% par exemple cet été), moins de collaborations, l’objectif pour moi est de continuer à faire grandir mon entreprise, We Love New York (et aussi We Love Guadeloupe).

Malgré la difficulté du contexte, pour y arriver, j’ai décidé de continuer à me laisser animer par l’énergie de New York, ville solide qui se réinvente en permanence, et ne se décourage jamais. De ne pas me laisser démoraliser, pour We Love New York, pour vous et pour moi. Car nous l’aimons tellement cette ville, nous avons besoin de nous évader plus que tout en ce moment.

Tu sais quoi ? Je remercie le ciel de m’avoir donné la force de finir mon livre Take me to New York en ce début d’année malgré les nuits blanches : cela me permet d’avoir tous les jours des commandes de mon livre. Oui vos commandes, je ne sais pas si tu réalises, mais dans ce contexte, TA commande est une vraie marque de soutien à We Love New York.

livre-Take-me-to-New-York-1 We Love New York, c'est bientôt fini ?

Si tu as déjà commandé ton exemplaire de Take me to New York, merci, oui un ENORME MERCI ! Je suis vraiment sincère. Je ne manquerai pas de t’exprimer ma gratitude autant que possible quand j’en aurais l’occasion. Tu peux continuer ton soutien en partageant autour de toi régulièrement le livre.

Si tu n’as pas commandé ton exemplaire, que tu aimes We Love New York et ses valeurs, c’est vraiment le moment de soutenir ce dernier projet éditorial avec Take me to New York, aussi son tote bag collector. Nous ne savons pas encore combien de temps va durer cette situation. Ce soutien est donc plus que précieux pour anticiper et permettre à We Love New York de continuer à développer et investir sur de beaux projets liés à New York.

Avec ce contexte, j’ai appris et compris, qu’il ne faut pas hésiter à solliciter du soutien, celui de sa communauté. Il n’y a pas de honte, surtout quand je lis les nombreux retours positifs de mon livre Take me to New York et sa zone membre privée mais aussi vos témoignages sur le blog proposant du contenu gratuit depuis quasiment 12 ans.

Si chacun apporte son coup de pouce, cela permettra vraiment à We Love New York de développer sereinement ses futurs projets en attendant la reprise car oui, je crains malheureusement que la fermeture dure encore.

Je mets à jour Take me to New York avant chaque nouvelle impression mais rassure-toi, les adresses du livre n’ont pas vraiment bougé parmi les 240 pages (uniquement trois modifications pour le moment).

J’ai décidé durant ce confinement d’associer mon livre à un nouveau format inédit : une zone membre privée. Un projet qui grandit bien plus vite que je n’aurais pu l’imaginer et qui parle aux vrais passionnés de New York – je vous en dis plus dans cet article. D’ailleurs, plein de lives intéressants sont prévus prochainement dans la zone membre, je t’en dis plus ci-dessous.

take-me-to-new-york-livre We Love New York, c'est bientôt fini ?

Voilà j’ai terminé mon mail en espérant que tu continueras à soutenir dans ce contexte We Love New York qui souhaite que sa communauté continue à s’évader dans ce contexte de crise. Quand les voyages reprendront normalement, je serais aussi là pour t’aider à organiser le meilleur retour possible à NYC !

Je reviens vers toi en octobre pour une newsletter plus classique avec les thématiques habituellement abordés.

Prends vraiment soin de toi,

See U

Viviane

Stay-Connected-To-New-York-City-8 We Love New York, c'est bientôt fini ?

Stay-Connected-To-New-York-City-7 We Love New York, c'est bientôt fini ?

Demain-le-tourisme-a-New-York-Live-avec-Ceetiz We Love New York, c'est bientôt fini ?

Stay-Connected-To-New-York-City-Holafly We Love New York, c'est bientôt fini ?

Stay-Connected-To-New-York-City-9 We Love New York, c'est bientôt fini ?


4 petits mots

  • Laurence dit :

    Hello Viviane, j’ai commandé le livre il y a plus de 3 semaines je l’attends avec grande impatience , plein de force et de courage, nous retournerons bien vite dans notre chère ville de coeur, je crois que ce qui me manque surtout de ne pas pouvoir ma famille la bas.

  • Baraud dit :

    J’ai devore ce livre très sympa. En ce moment je suis frustree : ma fille habite à NY, j’y vais plusieurs fois par an! Ma famille et NY me manquent!! Livrez vous à NY? J’aimerais qu’elle en ait un exemplaire . Sinon je lui envoie le mien et en recommandé un, dites moi🌺

  • Karin dit :

    Courage Viviane ! Cela fait des années que je te suis et je sais combien tes co seils sont de qualité ! J’ai tes deux guides, là une contamination au Covid-19 malgré un grand respect des mesures va m’offrir une petite pause qui me manquait depuis mars – j’ai le
    plus beau métier du monde avec le tien, suis infirmière ! – …. je me retape doucement avec ma passion à proximité…. ton livre fait partie des nombreux ouvrages ( livre, revues) sur NY et les US qui vont m’aider à vivre sereinement cet isolement….. pas l’habitude de ne pas prendre soin des autres surtout quand je sais oh combien la situation se détériore….
    Prends bien soin de toi et de tes proches, n’abandonne pas, ce que tu fais est génial, on va s’en sortir et revoyager un jour…

  • véronique dit :

    Merci Viviane pour ce bel ouvrage qui me fait redécouvrir New York que j’aime tant. Les illustrations font vivre merveilleusement tes notes et tes récits. New York me manque comme beaucoup et j’ai l’espoir d’y retourner en 2021…fingers crossed… (presque 10 années d’absence pour moi). A bientôt

Laisser un commentaire !

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs avec * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.