25/04/2020 | Paroles de new-yorkais #11 – James and Karla Murray « ces petites entreprises mom-and-pop apportent un caractère unique aux rues et aux quartiers de New York »

jamesandkarlamurray

A l’occasion de la newsletter du mois d’avril 2020, j’ai eu l’occasion d’échanger avec James and Karla Murray pour la rubrique Ask a Local. Nous avons très rapidement sympathisé. J’aime beaucoup leur travail en tant que photographe mais également les actions qu’ils créent pour valoriser le patrimoine de New York via les mom-and-pop, ces petites entreprises menacées à disparaître, alors qu’elles contribuent à l’identité des quartiers de New York.

Si vous voulez des idées de lieux insolites à tester à New York tant pour les commerces et restaurants, suivez les sur Instagram @jamesandkarla & YouTube. Vous trouverez également de nombreux spots instagrammables. 

James and Karla Murray, pouvez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs de We Love New York ? 

Nous sommes mari et femme, photographes d’architecture et d’intérieur et artistes multimédias basés à New York. Au cours des 25 dernières années, nous avons concentré notre objectif sur le paysage de rue à travers des portraits de devantures de magasins et de propriétaires de magasins qui capturent l’esprit, l’énergie et la diversité culturelle unique des quartiers. Nous nous sommes donnés pour mission de documenter de façon détaillée les magasins «mom-and-pop» lorsque nous avons commencé à remarquer la vitesse alarmante à laquelle les magasins disparaissaient.

jamesandkarlamurraymumsandpop-860x860 Paroles de new-yorkais #11 - James and Karla Murray "ces petites entreprises mom-and-pop apportent un caractère unique aux rues et aux quartiers de New York"

J’admire les causes que vous défendez. Je reste aussi convaincue que l’authenticité de New York se marque à travers ses petits magasins uniques. Aujourd’hui, avec la crise sanitaire du COVID-19, plus que jamais, votre soutien sera bénéfique pour les mums-and-pop. Que comptez-vous faire après la fin de la quarantaine?

Nous aimons explorer différents quartiers, en particulier dans les arrondissements extérieurs de New York pour trouver des lieux de restauration ethnique et parler avec les propriétaires de ces magasins « mom-and-pop« . Nous serons ravis de découvrir plus de ces joyaux cachés une fois la quarantaine terminée et que nous pourrons voyager librement.

Dans cette vidéo tournée récemment, James and Karla se rendent à Kat'z Delicatessen que je ne vous présente plus. L'épicerie fine juive reste ouverte durant la quarantaine mais livre également dans tout le pays son célèbre pastrami pour que tout le monde puisse goûter à New York.

205 East Houston Street - Lower East Side

Vous avez écrit trois livres, pouvez-vous nous en dire un peu plus?

Nous espérons que nos trois livres sur le thème de la disparition des vitrines «mom-and-pops»,  Store Front: The Disappearing Face of New YorkNew York Nights et Store Front II- A History Preserved, feront prendre conscience du caractère unique que ces petites entreprises mom-and-pop apportent aux rues et aux quartiers de New York et le sens de la communauté qu’elles offrent. 

Ces vitrines ont l’histoire de la ville gravée sur leurs façades. Nous espérons également que les téléspectateurs fréquenteront les petites entreprises afin qu’ils continuent à survivre encore plusieurs années. L’idée de capturer les vitrines disparues est née lorsque nous avons photographié les rues de la ville pour un projet entièrement différent. À la fin des années 1990, nous parcourions les rues de New York à la recherche et à la documentation de sa scène d’art graffiti pour un livre que nous faisions qui impliquait également la photographie à grande échelle, Broken Windows-Graffiti NYC. Nous voyagions dans de nombreux quartiers éloignés de la ville car la plupart des graffitis ne se trouvent pas dans le centre de Manhattan, mais dans ses quartiers environnants. La nature de l’art du graffiti est telle qu’elle change constamment car le nouvel art couvre ce qui existait auparavant. Nous revenions souvent au même endroit et voyions de nouvelles œuvres d’art qui avaient été peintes, nous devions donc souvent faire de nombreux voyages dans le même bloc. Malgré le court laps de temps entre les visites, nous avons remarqué que certains blocks semblaient radicalement différents. De nombreux magasins avaient fermé, ou nous rencontrerions de «vieux» magasins, toujours en activité, mais en quelque sorte différents.

Ils ont été refaits, rénovés ou la signalisation originale avait été remplacée par de nouveaux auvents en plastique brillants et brillants.

L’aspect et la convivialité du quartier avaient changé et une grande partie de son individualité et de son charme avait disparu. C’était troublant pour nous et nous avons décidé de documenter ce que nous pouvions de ce qui restait.

jamesandkarlanewyork-860x1074 Paroles de new-yorkais #11 - James and Karla Murray "ces petites entreprises mom-and-pop apportent un caractère unique aux rues et aux quartiers de New York"
jameskarlamurray Paroles de new-yorkais #11 - James and Karla Murray "ces petites entreprises mom-and-pop apportent un caractère unique aux rues et aux quartiers de New York"

Plus de 80% des 325 magasins que nous avions photographiés pour notre premier livre sur le sujet, Store Front: The Disappearing Face of New York, publié en 2008, ont déjà disparu. Même dans notre dernier livre, Store Front II – A History Preserved, publié en 2016, plus de 33% des petites entreprises que nous avons documentées ont fermé.

schmackarys-new-york-860x860 Paroles de new-yorkais #11 - James and Karla Murray "ces petites entreprises mom-and-pop apportent un caractère unique aux rues et aux quartiers de New York"
russanddaughtersnewyork-860x860 Paroles de new-yorkais #11 - James and Karla Murray "ces petites entreprises mom-and-pop apportent un caractère unique aux rues et aux quartiers de New York"

Enfin, dans quel quartier ou lieu, sommes-nous le plus susceptible de vous rencontrer pour vous accueillir, entre autres votre lieu préféré à New York (je sais que c’est difficile à choisir) ? 

L’un de nos quartiers préférés pour photographier les façades et les vitrines sont East Village et Lower East Side de Manhattan.

Il est certainement difficile de partager une seule rue car il y en a plusieurs, mais si nous devions en choisir deux, ce serait East 11th Street entre la 1st et 2nd Avenue car il y a encore beaucoup de beaux immeubles anciens et de petites mom-and-pop shops. Aussi deux anciennes entreprises alimentaires italiennes, chacune âgée de bien plus de 100 ans, qui se trouvent côte à côte dans une relation plutôt symbiotique, Mozzarella & Pasta de Russo et Pasticerria de Veniero.

L’autre rue serait East Houston Street entre Ludlow et Chyrstie Streets. Même si cette rue est plus connue, il vaut la peine de voir la juxtaposition des entreprises séculaires, y compris Katz’s Delicatessen (depuis 1888), Russ & Daughters Appetizers (depuis 1914) et Yonah Schimmel Knish Bakery (depuis 1910) VS le nouveau multi brillant – des tours en verre de l’histoire qui ont été érigées récemment.

Thank you so much James and Karla Murray for your time ! I Love your work. Pour aller plus loin suivez les sur Instagram @jamesandkarla & YouTube


2 petits mots

  • Sabine cuzzucoli dit :

    Hello Viviane! J’adore ce couple d’artistes! Ils nous font partager le beau New York vintage qui tend à disparaître!!!ils défendent une belle cause! La vraie identité des quartiers! Je suis fan! 😊

Laisser un commentaire !

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs avec * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.