top

TOP

Blog !


04/09 | 5 inventions à New York qui sont surprenantes, vous êtes prêts ?

La Big Apple, de son surnom en anglais, est la ville la plus peuplée des Etats-Unis, avec plus de huit millions d’habitants. C’est un endroit cosmopolite et surtout, New York est la ville des possibles qui a toujours attiré les esprits créatifs, les entrepreneurs et les curieux ! Ce n’est donc pas étonnant que de nombreuses inventions y soient nées. Voici donc cinq inventions à New York que vous ne connaissez peut-être pas. 😉


Les biscuits Oreo

Aujourd’hui, tout le monde connaît ce fameux biscuit sandwich qui est distribué dans le monde entier. Vous aussi n’est-ce pas ? Mais saviez-vous que l’Oreo a été inventé il y a plus d’un siècle à New York ? En effet, c’est en 1912 qu’une entreprise du nom de Nabisco invente l’Oreo et commence à le vendre. De nos jours, vous n’aurez aucun mal à vous en procurer au supermarché, un peu partout dans le monde, notamment à New York avec des goûts variés et originaux. Par contre, si vous êtes sur place, vous pourrez goûter les fameux biscuits au fameux Chelsea Market, ancienne usine Oreo située au coeur de la ville. Et si les biscuits ce n’est pas vraiment votre truc, pas de panique ! Il y a maintenant plein de desserts et autres friandises inspirés de ces fameux biscuits, comme les milkshakes aux Oreos ou encore les gâteaux sur le même thème, entre autres. D’ailleurs, depuis 2013 les Oreos sont même devenus vegan !

L’appareil photo Kodak

George Eastman a inventé le film souple à insérer dans un appareil photo portable, et de cette manière a révolutionné la photographie. C’est aussi lui qui a donné le nom « Kodak » à la marque que nous connaissons aujourd’hui. C’était dans l’État de New York, en 1881, que tout a commencé lorsqu’Eastman a décidé de consacrer son temps à sa passion : la photographie. À l’aide de son invention, il permet à des millions de personnes d’utiliser un appareil photo bien plus facilement. Pour la première fois, les gens pouvaient acheter un film à insérer dans un appareil rectangulaire, prendre leurs photos, puis redonner le film au magasin afin de les développer. De nos jours, cela serait l’équivalent de l’appareil jetable Kodak, par exemple. En plus d’avoir un esprit créatif, Eastman était aussi doué pour les affaires et fera de l’entreprise Kodak un vrai empire au fil des années en s’associant notamment avec le géant Pathé.

L’ascenseur

Cette machine inventée par un américain du nom d’Elisha Otis, un passionné de mécanique, a été démontrée publiquement pour la première fois à New York en 1854, devant une foule ébahie. En effet, pour celui qui ne connaît pas le mécanisme de l’ascenseur, cela peut paraître très dangereux. Bien que d’autres avant lui aient tenté de fabriquer quelque chose de similaire, c’est le premier homme à trouver un moyen sécurisé de monter de plusieurs étages sans aucun effort. D’ailleurs, le paysage de New York et d’autres grandes villes a été transformé grâce à cette invention révolutionnaire. En effet, des immeubles de plus en plus hauts ont pu être construits, vu qu’il n’était plus question de devoir les escalader à pied. Sans Elisha Otis, les gratte-ciels de New York ne seraient peut-être pas là aujourd’hui. Sans parler de l'emblématique Empire State Building, qui est un des monuments les plus spectaculaires du monde de par sa hauteur qui permet d’avoir une vue imprenable sur toute la ville !

La machine à sous

C’est un autre passionné de mécanique, Charles August Fey, qui a inventé la machine à sous. C’est aux alentours de 1898 que cette invention à rouleaux mécaniques apparaît aux États-Unis et rencontre un franc succès. Fey fait breveter sa machine mais refuse de la commercialiser, ce qui veut dire que d’autres entreprises doivent élaborer leurs propres appareils. Si vous visitez New York par exemple, vous pourrez toujours trouver quelques exemplaires de machines à sous mécaniques dans un diner ou un casino terrestre. Une fois sur place, recherchez ce qu’il y a dans le quartier où vous vous trouvez. Mais aujourd’hui, le concept de la machine à sous a bien évolué et de nombreuses versions modernes se retrouvent surtout en ligne. De plus, il y a davantage de choix en termes de thèmes et de fonctionnalités. Par exemple, un casino en ligne comme Betway propose plus de 450 machines à sous pour tous les goûts, entre les versions classiques avec des fruits ou les plus modernes qui sont basées sur des films ou séries TV populaires.

La climatisation

C’est un ingénieur new-yorkais du nom de Willis Havilland Carrier qui a inventé la climatisation moderne en 1902. Aujourd’hui, nous retrouvons des climatiseurs un peu partout selon la région, dans les hôtels, les bureaux, les magasins et dans certains logements. Mais à la base, cet appareil était destiné à pallier aux problèmes d’humidité qu’avait une imprimerie de Brooklyn. Puis lorsque l’invention de Carrier s’est montrée extrêmement utile, il a été recruté pour installer davantage de ces appareils ailleurs. En réalité, ce n’était pas le seul ingénieur qui ait créé un climatiseur, mais son invention était meilleure que les autres en termes d’efficacité et c’est ce qui lui a valu sa popularité. Aujourd’hui, nos climatiseurs sont bien plus petits et moins chers car le procédé a été amélioré au fil du temps.

Et voilà donc cinq choses surprenantes que nous utilisons toujours aujourd’hui mais qui viennent en fait de New York. Cette ville est une destination de rêve pour beaucoup qui a tant d’histoire. Vous avez maintenant quelques anecdotes de plus à raconter à vos amis… ou même aux new-yorkais si vous en avez un jour l’occasion !

03/31 | Paroles de new-yorkais #4 – Marc Levy « J’ai toujours été attiré par New York »

Emmanuel DUNAND / AFP PHOTO

Mise à jour de l’article en mars 2020 – Marc LEVY, grand écrivain français rendu célèbre depuis son premier roman Et si c’était vrai avait accepté de participer à la rubrique Paroles de New-Yorkais en janvier 2013 en répondant à mes questions. Je ne vous le présente plus, c’est d’ailleurs un honneur pour moi d’avoir eu la chance d’échanger avec lui dans le cadre de cet article. L’auteur français a vendu des millions d’exemplaires de ses livres dans le monde.

Aussi Marc Levy vit depuis plusieurs années à New York, une ville qu’il a d’ailleurs choisi comme toile de fond dans son livre Une fille comme elle. Vous l’avez déjà lu ?

Toutes les photos de l’article ont été prises par Emmanuel Dunand/AFP.


 


En 1999, vous partez à Londres pour vous consacrer à l’écriture. Pourquoi avez-vous choisi cette ville ? 

J’ai toujours aimé voyager et vivre à l’étranger, au contact de personnes qui n’ont pas la même culture, et ne parlent pas la même langue que vous. C’est une école d’humilité quotidienne : rien n’est jamais acquis, il faut tous les jours oublier ses habitudes, ses réflexes et s’adapter aux us et coutumes du pays dans lequel on vit ; même si certaines n’ont parfois aucun sens pour vous…. Je rêvais depuis longtemps de donner à mon fils ainé une éducation vraiment bilingue. Londres était lié à l’histoire de ma famille.

Marc Levy, vous êtes un auteur de roman à succès. Pouvez vous nous expliquer comment vous faites pour trouver si vite ces idées de romans ? Sont-elles des situations vues, vécues, imaginées ?

Mes idées me viennent des petites choses de la vie, de la lecture d’articles dans les journaux, de rencontres. J’aime écouter les gens, observer le quotidien. Mais l’idée d’une histoire n’est pas encore une histoire. Il faut cohabiter longtemps avec les personnages, le temps que leur personnalité se forge, que l’intrigue se noue et se dénoue, que la structure du récit m’apparaisse enfin. Quand mes recherches sont achevées, quand je peux répondre à la question « Que raconte vraiment cette histoire », c’est que je suis prêt. A ce moment là je commence à écrire.

Plusieurs de vos romans ont été adaptés au cinéma ou à la télévision. N’avez vous jamais pensé à écrire pour le cinéma, la télévision ou même le théâtre ? 

Oui j’y ai pensé, c’est très attirant quand on aime comme moi raconter des histoires, mais écrire un scénario est très différent d’écrire un roman, pour ne pas dire totalement opposé. Scénariste, pour le cinéma ou la télévision, auteur de théâtre, sont de véritables métiers qui ne s’improvisent pas. J’essaie de faire le mien comme un artisan, du mieux possible, de m’améliorer à chaque fois.

 

 

Parlons un peu de New York, où vous habitez depuis plusieurs mois. Selon vous, quels sont les avantages et les inconvénients de vivre à New York ? 

J’ai toujours été attiré par New-York, son énergie, son pluralisme culturel, son éclectisme, son dynamisme aussi… J’y ai déjà vécu dans le passé, et j’y avais écrit plusieurs chapitres de mes livres. J’aime aussi sa folie qui est une forme de liberté. J’aime voir le monde en couleur et à New York, 163 communautés et ethnies différentes cohabitent. C’est magique. Quant aux inconvénients….   Le bruit.

New York est une ville assourdissante.

Emmanuel-Dunand-AFP-marc-levy Paroles de new-yorkais #4 - Marc Levy "J’ai toujours été attiré par New York"

Marc Levy, qu’est-ce qui vous manque le plus en France ? 

Ma famille et mes amis me manquent…alors pour en revenir à la question précédente, je dirais qu’un des inconvénients de NY est que je ne peux pas faire un saut à Paris pour un week-end , comme je pouvais le faire quand j’habitais Londres.

Quelles adresses recommandez-vous à New York hors des sentiers battus ? 

J’adore me promener sur la High Line ou flâner le long de l’Hudson River, les bistrots du West Village, Mary’s Fish Camp, Tartine, Jeffrey’s, Bobo, les sushis bar de Nolita, les galeries de Chelsea, le marché d’Union Square le samedi, et le marché aux fleurs de la 28è rue entre la 6ème et la 7ème avenue.

Quel endroit vous inspire le plus à New York ? 

Il y en a tellement, mais je dois dire que la frontière entre le Meapacking District et le village, est un de mes lieux de prédilection.

Récemment dans l’une de vos interviews, vous avez dit que vous appréciez vous installer dans un endroit pour observer les gens. Quel est votre endroit favori à New York ?

Là j’aurai un mal fou à choisir. La terrasse de Tartine quand le temps le permet. Un banc du Washington Square et aussi en marchant dans les rues.

marc-levy-new-york Paroles de new-yorkais #4 - Marc Levy "J’ai toujours été attiré par New York"

Un dernier mot aux lecteurs de We Love New York ? 

New York est une ville qui vous change, son énergie et son dynamisme sont sans pareil. Tout est possible ici.

Marc LEVY, je vous remercie pour votre disponibilité, votre simplicité, votre gentillesse. C’est un honneur et un réel plaisir pour moi. Je vous souhaite encore plus de succès pour la suite !


Site officiel – Instagram @marclevy

 

 

03/26 | Hello au printemps à New York ! Spring 2020 is here.

printemps new york

Depuis ce jeudi 19 mars, c’est enfin le printemps à New York. Yes, Spring 2020 is here !

Avant la période estivale qui démarrera officiellement aux USA ce samedi 20 juin (et non-officiellement à Memorial Day > le dernier lundi de mai chaque année), le printemps à New York annonce vraiment l’arrivée des beaux jours dans la ville, des journées également plus longues, une ambiance plus chaleureuse avec de beaux mois en perspective : les couleurs roses et vertes font leur apparition, notamment dans certains parcs avec les magnifiques cerisiers en fleurs comme au Japon. D’ailleurs dans cet article, les photos ont été prises l’année dernière à Prospect Park, le Central Park de Brooklyn. 


Park Avenue, sublime au printemps à New York

Au printemps à New York, j’adore voir la transformation de Park Avenue à ce moment de l’année, les tulipes de toutes les couleurs, les cherry blossoms. Gros manteaux, bottes, gants et écharpes peuvent retourner dans l’armoire pour quelques mois, et pour les visiteurs de passage à New York, comme vous et moi, c’est tellement plus simple de faire sa valise avec des tenues légères, ce qui laisse plus de place au retour pour y caler les emplettes faites durant le shopping à New York. Et oui 😉

La fin de l’hiver, oui c’est vraiment un réel soulagement pour les new-yorkais qui ont du mal à le supporter tant pour la météo que les journées plus courtes. Je vous avoue dans mon guide Take me to New York que je les trouve plus grincheux à cette période de l’année. D’ailleurs, avez-vous déjà été à New York ou vécu in the city durant l’hiver ? Il faut reconnaître que d’une année sur l’autre, le changement météorologique peut-être frappant (comme par exemple cette année, il y avait finalement peu de neige). Je suis partie le 1er janvier à New York, et j’ai eu le droit à des températures douces certaines journées, avec une nette baisse le lendemain. Alors qu’il y a deux ans, c’était plutôt en dessous de zéro, même bien en-dessous une bonne partie de l’hiver !

Quand j’y pense, je suis finalement moins partie au printemps à New York depuis toutes ces années, beaucoup plus en automne, hiver ou été. Je devais d’ailleurs y être quasiment au tout début du printemps la semaine dernière avec le groupe du voyage Hello New York #2 mais comme je vous l’avais expliqué avec le COVID-19, nous avons préféré reporter en septembre en espérant que ce corona-chaos soit nettement derrière nous tous. Nous avions pris cette décision avant la suspension des admissions aux Etats-Unis par le gouvernement américain. Cette règle est applicable y compris pour ceux qui avaient déjà un ESTA valide (je le souligne car j’ai eu la question).

A propos de l’ESTA

J’en profite pour l’expliquer à ceux qui préparent leur premier voyage aux Etats-Unis : (j’ai un lecteur qui m’a d’ailleurs posé plein de questions autour de ce sujet il y a quelques semaines) : C’est une autorisation de voyage approuvée avant de se rendre aux Etats-Unis et délivrée (sous réserve d’acceptation) aux ressortissants des pays du Visa Waiver Program. ESTA doit être demandé en ligne : il faut renseigner des données personnelles, les informations pour votre voyage et faire le paiement. Puis votre demande d’ESTA pour les USA sera traitée par le système pour déterminer si vous êtes admissible à vous rendre ou non aux USA. Puis, le système vous donnera une réponse automatisée qui sera vérifiée éventuellement par le transporteur pour s’assurer qu’il y a bien une autorisation de voyage approuvée. Avoir un ESTA validé est donc l’une des conditions pour pouvoir découvrir New York.


En tout cas, ce printemps à New York ne ressemblera à aucun autre !

Cette année, le printemps à New York aura un goût amer comme pour beaucoup d’autres villes,, car avec le contexte actuel (le confinement, la fermeture des frontières) difficile d’en profiter. Et même si le Président des Etats-Unis souhaite que le pays lève l’interdiction d’ici mi-avril, bien que je sois optimiste je pense que la situation sera meilleure pour la pandémie juste avant l’été mais pas plus tôt malheureusement. J’espère me tromper et que ce soit bien avant ! 

prospect-park-new-york-cherry-blossom Hello au printemps à New York ! Spring 2020 is here.

En tout cas, si vous avez la chance de décoller avant la fin du printemps à New York, ou d’y vivre, c’est dans mon guide Take me to New York que je vous donne les infos essentielles pour le printemps à New York et les trois autres saisons de l’année : que mettre dans votre valise pour la météo, les événements et activités favorites à ne pas rater durant chaque mois de la saison dans tous les boros de la ville, pas seulement Manhattan ou Brooklyn. Je ne vais donc pas vous répéter toutes les informations dans cet article. 


The Edge, à ne pas manquer lorsque les vols reprendront pour New York 

Quand l’activité reprendra un rythme normal dans le monde, notamment pour les vols entre l’Hexagone et New York, j’aimerais insister sur une activité à ne pas rater si vous y allez et qui était très attendu depuis des mois à New York, y compris par des new-yorkais. Elle valait le coup d’attendre d’après plusieurs témoignages : The Edge. Je devais m’y rendre une semaine après son ouverture le 11 mars 2020. Bref, ne ratez pas cette nouvelle attraction qui fait parler d’elle ! Je vous en parle plus amplement dans mon article sur The Edge.

Edge-East-view-from-Skyline-Steps-Courtesy-of-Related-Oxford-1 Hello au printemps à New York ! Spring 2020 is here.

Alors, dites moi ce que vous aimez faire durant le printemps à New York, ça m’intéresse ! 

J’espère sincèrement que la situation s’améliorera rapidement avec le COVID-19, que les vols pour les Etats-Unis ouvriront rapidement pour partir une fois votre ESTA validé en ligne.

03/23 | Marathon New York 2019, un rêve qui s’est réalisé – TEAM FOR KIDS !

new york city marathon background

Le marathon New York, j’en rêvais depuis des années !!! 

Je pratique le Running depuis mon adolescence. C’est mon papa qui m’a donné ce goût pour la course à pied. Avant de faire mon premier marathon à Paris,  j’avais fait plusieurs courses de 10 et 15 kilomètres, puis le semi-marathon de Paris, aussi à plusieurs reprises les 20 kilomètres de Tours. Le marathon de Paris, c’était un grand pas en avant en 2018. Le test avant de viser le marathon New York le 3 novembre 2019, un rêve dans ma ville de coeur.  

Me voilà enfin prête à partager cette aventure avec vous avec le recul suite à cette expérience vécue. J’espère vous inspirer à vivre la même qui sait pour le marathon New York en 2020 ou les prochains à venir !

J’espère que vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut pour réaliser une course mémorable dans une ville magique comme New York.

nyc-marathon Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Mon inscription au marathon New York

Comment s’est déroulée mon inscription pour le marathon New York 2019 ? Combien ai-je payé pour obtenir mon dossard ?

– Janvier 2019 (dix mois avant) : Pour ceux qui me suivent depuis plusieurs années, vous avez remarqué que j’associe très souvent mes courses à pied à une action solidaire en récoltant une cagnotte pour une association ! C’est dans cette optique que j’ai décidé de réaliser mon inscription pour le marathon de New York (il y a plusieurs types d’inscription). J’ai couru les quarante deux kilomètres pour l’association NYRR Team For Kids afin de la soutenir ainsi que ses actions mais aussi pour avoir directement le statut « Guaranteed entry ».  La condition pour garantir le statut : je dois collecter au minimum la somme de 2620 dollars pour soutenir Team For Kids ! 

– Toujours en janvier 2019, je reçois un mail de TCS NYC MARATHON pour me confirmer que ma demande de participation a bien été transmise par l’association Team For Kids. Dans ce mail, se trouve un lien pour confirmer mon souhait de participation et payer mon dossard qui s’élève tout de même à 358 dollars. C’est énorme lol ! Je le savais déjà que le coût était élevé donc je n’ai pas été choquée mais ça fait mal quand même par rapport au marathon de Paris où tu règles au plus 125 euros pour ton dossard si tu réserves en Last Minute.

Pour la petite histoire, le premier marathon New York s’est déroulé en 1970 avec 127 participants, 55 finishers et une cotisation d’un dollar symbolique par participant pour valider l’inscription ! On en est bien loin aujourd’hui ahah 😉 En 2018, il y avait plus de 50 000 finishers de 50 états des Etats-Unis, 129 pays du monde, mais également plus d’un million de spectateurs du monde entier venus encourager les participants. Pour valider mon inscription définitive, suite à ma guaranteed entry avec l’association NYRR Team For Kids, j’ai réglé la somme de 358 dollars sur le site de TCSNYCMARATHON suite au lien reçu sur ma boîte mail.

Le parcours du marathon New York : en prendre connaissance

Le départ du marathon New York est donné chaque année de Staten Island, l’un des boro les moins convoités de New York pour les attractions touristiques mais renommés pour le marathon de New York. Le marathon de New York couvre les cinq boroughs de la ville de NYC (Staten Island, Bronx, Brooklyn, Manhattan, Queens) afin de promouvoir aussi chacun d’entre eux, Je vous mets ci-dessous la copie du parcours du marathon de New York 2019 que vous pouvez aussi consulter en ligne pour un meilleur aperçu. La finish line est à Central Park, dans le quartier d’Upper West Side.

Parmi les lieux traversés : New York Harbor, The Verrazzano Narrows Bridge (l’un des plus grands ponts suspendus au monde), le Barclays Center, The Brooklyn Academy of Music, Bronx, Queensboro Bridge, 5th Avenue/Central Park, Columbus Circle.

parcours-marathon-de-New-York Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

L'association NYRR Team For Kids dont je fais partie

 NYRR Team For Kids, c’est un groupe de coureurs adultes dévoués qui s’engage à récolter des fonds pour les programmes des jeunes de NYRR, plus de 250 000 dans le pays entre 2-18 ans. Tout a débuté à Red Hook (Brooklyn) avec 20 étudiants participant à des activités extra-scolaires. En 2018, 40 millions de dollars ont été récoltés par tous les coureurs réalisant le Marathon de New York pour soutenir des associations.

Beaucoup d’athlètes de haut niveau font partie de cette TEAM et courent dans le monde entier grâce aux accès privilégiés dont disposent l’association, notamment pour le marathon de New York.


 

L’objectif de 2620 dollars qui m’avait été fixé était ambitieux pour la cagnotte mais atteignable. 


A quoi servent les fonds récoltés par tous les coureurs de l’association NYRR Team For Kids ?

> A soutenir des programmes dynamiques et innovants aux jeunes de NYRR pour les faire bouger et les inviter à se maintenir en forme pour leur vie ! 

> A inspirer une future génération de coureurs qui pourra aussi à son tour réaliser de belles actions pour les autres

> A organiser des événements pour les jeunes du NYRR : programme de mise en forme gratuit et de courses à pied pour plus de 250 000 enfants à travers les Etats-Unis dont 125 000 enfants dans la ville de New York

> A financer les formations d’enseignants et entraîneurs, bénévoles pour la plupart

> A contribuer aux actions mises en place par le pays pour lutter contre l’obésité avec une Amérique plus saine

> A donner la chance aux enfants défavorisés de faire de l’exercice et du sport avec un réel encadrement. Offrir aux enfants la possibilité d’apprendre et de grandir en courant.

Vous l’avez compris l’objectif est de développer la motivation, la confiance et le désir de se bouger physiquement tous les jours dès le plus jeune âge pour les bienfaits que cela peut procurer. Je me retrouve totalement dans ces valeurs qui me stimulent à courir.


Pour le marathon de New York, comment je gardais le lien avec l’association NYRR Team For Kids sans vivre à New York ? 

Je recevais régulièrement chaque semaine des informations sur les actions mises en place par l’association mais également toutes les courses organisées, notamment à New York pour récolter des fonds et atteindre les objectifs.

Par ailleurs, dans le cadre du marathon de New York, de nombreuses courses sont organisées chaque semaine pour nous accompagner dans la préparation physique et mentale avec de vrais entraîneurs. Un programme est également proposé en ligne chaque dimanche. 

N’habitant pas à New York, je ne pouvais pas bien sûr participer à toutes ces courses organisées en général à Brooklyn mais quelques-unes durant mes petites escapades ! Durant un long week end à New York au mois de mai, j’ai pu faire ma première session d’entraînement. Celle-ci se déroulait à Brooklyn, rendez-vous devant le Brooklyn Muséum pour des échauffements puis dispatch fait par groupe selon les niveaux. Les membres de l’association Team For Kids étaient tout simplement formidables et ultra disponibles. Des rafraîchissements sont disponibles à la fin des entraînements.

Avant le marathon, j’ai reçu un guide complet avec des informations détaillées. Un call a été organisé aussi pour toutes les questions techniques/pratiques des participants de l’association Team For Kids.

Précédent
Suivant
marathon-new-york-inscription Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !
marathon-de-new-york-2019 Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Mes entraînements pour le Marathon New York : salle de sport, sorties extérieures ...

// Ma salle de sport

Il s’agissait de  Keep CoolJe la fréquentais depuis plus de trois années déjà. Je m’y rendais en moyenne deux/trois fois par semaine pour compléter avec mes entraînements à l’extérieur. C’est une routine dont je ne pouvais pas me passer. J’étais toujours bien accueillie et conseillée pour atteindre mes objectifs.

L’esprit friendly de Keep Cool m’a rapidement séduite, c’est d’ailleurs la seule chaîne qui a réussi à me faire tenir autant d’années, donné envie de revenir et ne m’a jamais lassé. Aucune pression inutile, que du fun !

Les salles sont ouvertes à tous, 7J/7, de 6h à 23h et dans un état d’esprit positif pour que chacun puisse atteindre ses objectifs tranquillement. 

// Les entraînements à l’extérieur

Plusieurs fois par semaine (3 fois au moins) comprenant au minimum une séance de fractionnés mais aussi au moins une sortie longue, en général le dimanche ….  J’ai aussi intégré un running de récupération pour mieux récupérer, oxygéner les muscles et augmenter la circulation sanguine le lendemain d’une course intensive. J’ai vu la différence.

J’ai réalisé ma dernière grande sortie longue de 26 kilomètres trois semaines avant le marathon New York.

Pour courir sur les sorties longues de plus de 10 kilomètres, je prenais toujours avec moi mes gels Coup de fouet.

Keep-Cool-salle-Paris-cardio-860x1290 Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !
Keep-Cool-Paris-860x1290 Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Mon équipement pour le marathon New York 2019

Je l’ai acheté à New York durant mon long week end au mois de mai, quelques mois avant le marathon New York :

Short de running Nike Tempo Tech Pack qui m’a plu pour son tissu léger et le short intégré tissu anti-transpiration  

Un haut Nike rose à manches longues super confortable anti-transpirant et parfait pour me réchauffer les mains à l’approche de l’automne durant mes trainings

Un haut Nike City Sleek pratique pour les entraînements dans ma salle KeepCool. Les fentes améliorent la circulation de l’air. 

Des chaussettes de running anti-transpiration avec option compressive pour conserver les pieds et mollets au sec, et surtout bien les maintenir.

Plusieurs brassières Nike Indy parfait pour le maintien. 

Plusieurs leggings dont le Nike Sculpt Lux. J’ai toujours adoré ceux de chez Nike très confortables pour la course à pied et qui donne une belle silhouette pour les work out !

Les baskets ASIC GT 2000 recommandés par le magasin New York Running Company après avoir testé ma foulé et pris en compte mon projet de longues distances pour le marathon. Je vous en parlerai bientôt dans un autre article.

Mon arrivée à New York et le retrait du dossard pour le marathon

Avec ma famille, nous sommes arrivés à New York le 26 octobre soit 8 jours avant le grand jour (dimanche 3 novembre). C’est un plus comme un moins. En effet, j’étais tentée d’explorer la ville, bien que je la connaisse déjà très bien pour y avoir été quasiment une quarantaine de fois. Cela peut fatiguer les jambes, je l’ai senti le jour du marathon. Il faut être raisonnable et éviter les longues distances de marche si vous arrivez plusieurs jours avant dans la ville. New York a des avenues immenses donc on peut se faire vite avoir sur ce point là ! 

Vous remarquerez qu’il y a des affiches partout du marathon New York : dans les rues, le métro, Central Park, les peintures murales, … C’est un événement important pour la ville et ses habitants, aucun doute.

// Le retrait de mon dossard 

Le retrait des dossards s’est fait très facilement car la communication du TCS New York City Marathon est vraiment excellente avec les coureurs.  Quelques jours avant le Marathon New York, j’avais reçu un mail qui partage toutes les informations nécessaires. Team For Kids m’avait aussi envoyé un guide complet de 16 pages : où récupérer le dossard, la liste des événements, les infos essentielles pour le marathon Day (ferry spécial avec l’association, village départ et arrivée pour les membres de l’association, ..).

Le retrait des dossards était possible sur trois jours consécutifs avant le début du marathon. J’ai dû me rendre au Jacob K. Javits Convention Center sur la 11TH avenue/36th street. A l’entrée, plusieurs personnes pour m’orienter. Courant pour l’association Team For Kids, c’est à leur stand que j’ai retiré mon race packet.  

team-for-kids-marathon-new-york Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! team-for-kids-marathon-new-york-city Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Il y a deux options pour le race packet : celui avec le post-race poncho (un bracelet à mettre autour du poignée pour le réclamer à l’arrivée) ou celui avec le bag check qui permet de confier son sac et de le récupérer à l’arrivée à Central Park (transfert fait avec UPS).

Le formulaire de confirmation (confirmation form) est indispensable pour le retrait du dossard et pour avoir le sac qui n’a pas grand chose. Par contre, superbe tee-shirt à manche longue que je garderais longtemps ! C’est celui que je porte sur la photo.

Avant de quitter le Jacob K. Javits Convention Center, je suis passée rapidement par la boutique du village. Vous pourrez y acheter tous les vêtements de sport possibles customisés avec le logo du TCS NY Marathon. Les prix s’envolent assez rapidement, j’ai donc pris seulement un short en souvenir, que j’ai d’ailleurs porté le Jour J. 

jacob-kavits-center-marathon-new-york-city Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! jacob-kavits-center-marathon-new-york_ Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

ASTUCE : si plusieurs choses vous tapent à l’oeil dans la boutique du village, je vous recommande d’attendre la fin du marathon. En effet, des réductions seront proposées sur la boutique en ligne, ou les boutiques autorisées officiellement à vendre la collection.

Avant d’arriver à la sortie, il y a également plusieurs fonds visuels pour se prendre en photo, aussi des corners des partenaires.

new-york-city-marathon-background Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! new-york-marathon-background Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

marathon-new-york-united-airlines Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Le jour J : Marathon New York

// Le ferry

C’est le grand jour ! A Brooklyn dans le quartier de Bedford-Stuyvesant, lever très tôt le matin pour prendre le ferry de 7h à destination du boro Staten Island. En effet, plusieurs mois avant le marathon (en août) j’ai reçu un mail m’invitant à choisir l’option que je préfère pour le transfert jusqu’au village de départ. Plutôt que de partir avec Team For Kids sur un ferry spécial, j’ai choisi le ferry traditionnel pour vivre aussi cette ambiance avec tous les marathoniens.

marathon-new-york-ferry-staten-island-attente Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

La vague de départ de mon groupe était prévue à 10h35 (Green Wave 3). Beaucoup de runners dans les diverses lignes de métro, et bien sûr à la station de ferry au départ de Whitehall Ferry Terminal à Manhattan. Impossible de se perdre, il y a du personnel pour nous guider (et dans une ambiance au top) tout le long du chemin.

marathon-new-york-ferry Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! marathon-new-york-ferry-staten-island Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Aucune vérification n’a été faite par le personnel pour savoir si je prenais ou non le bon ferry choisi en ligne. C’est du bon sens ! Par contre, beaucoup de monde, mais rien à craindre puisque les départs sont fréquents et l’organisation ultra bien rodée.

A l’arrivée à Staten Island, passage devant le nouveau mall Empire Outlets pour se rendre vers les bus qui conduisent vers la ligne de départ. Il faut patienter avant de monter dans un bus, inutile de se précipiter, tout le monde partira 🙂 Ensuite, il faut compter une bonne quarantaine de minutes pour le trajet, les bus se suivent et se croisent en sens inverse. 

marathon-new-york-staten-island-bus Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !new-york-marathon-staten-island-bus Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !marathon-new-york-experience Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

 

// Le village de départ

Des contrôles de sécurité sont faits par le staff en descendant du bus avant de rentrer dans le village de départ. C’est incroyable tout ce monde venu du monde entier. A plusieurs reprises, je croise des photographes pour prendre en photo les runners pour les packs photos qui seront ensuite commercialisés en ligne (payant).

marathon-new-york-staten-island-village_ Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !marathon-new-york-village_ Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

J’étais vraiment contente de pouvoir bénéficier d’un espace réservé aux membres de l’association : toilettes privées, tout ce qu’il faut pour se restaurer correctement avant le marathon, les produits nécessaires pour se protéger des frottements, des échauffements pour chaque vague, … c’était tout simplement canon ! Cela m’a permis aussi de me rendre compte à quel point l’association Team For Kids est sérieuse et bien organisée.

marathon-new-york-team-for-kids_ Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! marathon-new-york-team-for-kids-village Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !marathon-new-york-team-for-kids Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !team-for-kids-training-marathon-new-york-city-race Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! team-for-kids-training-marathon-new-york-city-verrazano-bridge Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! team-for-kids-training-marathon-new-york-city Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! team-for-kids-training-marathon-new-york Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! team-for-kids-training-marathon-ny Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !team-for-kids-marathon-ny Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

 

// La course : obstacles, ambiance, ressenti

Le stress monte, me voilà sur la ligne de départ. Je ne vais pas vous détailler chaque étape de la course mais vous faire plutôt un retour global. De grandes montées avec les ponts à traverser et dès le départ avec le Verrazano Bridge.

team-for-kids-training-marathon-new-york-city-race-depart Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !team-for-kids-training-marathon-new-york-city-race-depart-verrazano Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Là, j’ai crié (oui ce marathon rend assez fou) : Oui Viviane tu y es, te voilà à New York pour le marathon ! Sur cette première partie du trajet, une jolie vue sur la Statue de la Liberté et la skyline. 

we-love-new-york-marathon-de-new-york-photo-officielle Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Je vous conseille vraiment de prendre votre temps sur cette première partie si vous n’avez d’objectifs particuliers en terme de timing parce que selon moi le départ et l’arrivée du marathon de New York sont les moments les plus forts. 

Pour en savoir plus sur les montées durant tout le marathon, je vous conseille fortement de consulter ce document officiel très intéressant. Les plus grandes : Verrazzano-Narrows Bridge (la plus haute), le Queensboro Bridge, Lafayette Avenue, East Drive.

Beaucoup de virages à la fin du parcours, aussi de grandes lignes droites durant toute la course.

J’ai adoré croiser tous les profils possibles de runners : des plus jeunes au plus âgés, des novices aux professionnels. Ambiance hautement conviviale et inoubliable. Beaucoup d’émotions en lisant aussi les messages au dos de certains runners : la fille qui court pour son papa victime des attentats du 11 septembre, l’autre pour un proche atteint du cancer, le retraité qui court son trentième marathon .. . 

NYC-Marathon-photo-officielle Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS ! marathon-new-york-photo-officielle Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

Je regrette de ne pas avoir plus regardé que cela le parcours du marathon pour mieux me préparer au chemin.

Ce qui m’a le plus marqué et d’ailleurs fait pleuré durant cette course : les encouragements du public dans tous les boros de la ville sans exception, les applaudissements, des chanteurs ou des musiciens, … Finalement, je n’ai quasiment pas écouté la playlist que j’avais préparé, je me suis laissée porter par le public tout le long (c’était juste plus calme dans le Bronx et le quartier juif de Brooklyn).

// Les ravitaillements et les toilettes pendant la course 

Ils peuvent être surprenants lorsqu’en France par exemple, nous sommes habitués à avoir autant des ravitaillements à mâcher qu’à boire.

Pour le marathon de New York, à chaque mile du 3ème au 25ème sont fournis essentiellement soit de l’eau de source naturelle Poland Spring soit du Gatorade goût citronné, et aux miles 11 & 18 des gels énergétiques.

Pour les toilettes, elles sont disponibles à chaque mile du 3ème au 25ème.

La zone de soulagement Biofreeze se trouve au 20ème mile avec le choix d’un spray ou d’un gel à appliquer.

//L’arrivée

Un moment très fort avec beaucoup de souffrance et de joie.

marathon-new-york Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

La gratitude d’avoir réalisé un rêve, et en plus un meilleur chrono que le marathon de Paris. J’ai fini la course en 4h50. Le sentiment à l’arrivée était vraiment merveilleux et indescriptible après ces efforts, surtout sur les 7 derniers kilomètres qui étaient les plus difficiles pour moi. Heureusement que des membres de l’équipe Team For Kids sont venus m’accueillir quelques secondes après la ligne d’arrivée car le chemin est long avant de retrouver la tente prévue pour les membres de l’association. S’y trouvent de nombreuses collations, services médicaux si besoin, massages pour se soulager. 

Je n’ai pas traîné car ma famille m’attendait, il m’a fallu tout retraverser dans l’autre sens, et c’était une galère pour arriver jusqu’à Columbus Circle. Je vous recommande de passer par la 9th Avenue pour ne pas avoir à franchir les divers obstacles sur la 8th Avenue.

central-park-arrival-marathon-new-york Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !central-park-arrivee-marathon-new-york Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !finisher-marathon-new-york Marathon New York 2019, un rêve qui s'est réalisé - TEAM FOR KIDS !

On m’avait dit que ce marathon n’est pas fait pour améliorer son chrono, mais avant tout pour vivre une expérience unique car il ne ressemble à aucun autre. C’est vrai. Le marathon de New York se savoure du départ à l’arrivée. Après, on ne rêve que d’une chose : renouveler l’expérience.

J’espère que toutes ces informations vous seront bénéfiques, notamment pour ceux qui envisagent de faire le Marathon de New York 2020 ! N’hésitez pas à me poser des questions si vous en avez ! A très vite.

03/23 | Comment je gère le décalage horaire ? 5 conseils

comment-gere-conseils-decalage-horaire-norway-fjords-1

Depuis longtemps, je veux aborder ce sujet sur mon blog We Love New York : comment je gère le décalage horaire (terme anglo-saxon jet lag ) avant même de me rendre dans un nouveau pays ou tout simplement lors de mon retour à Paris ?

L’idée de cet article m’est venu dans un premier temps suite à mes derniers voyages à l’étranger pour le perso. Puis, lors de ma dernière mission professionnelle à Air Caraïbes avant de me consacrer pleinement à mon entreprise, j’étais dans l’avion tous les mois entre Paris – Pointe à Pitre pour la gestion de projets donc le jet lag était mon pire ennemi. , Je deviens de plus en plus sensible au jet lag. Certaines astuces m’ont été données par des proches, puis testées et approuvées par mes soins. Ces conseils pourront peut-être aussi vous servir. Du moins, je l’espère !


Bien dormir avant de prendre l’avion

Pour ne pas être davantage fatiguée en arrivant à destination, m’adapter plus facilement au décalage horaire, je fais tout pour ne pas accumuler de fatigue avant mon vol.

Quelques jours avant, bien dormir la nuit est PRIMORDIAL …. malgré l’excitation, le stress, les derniers préparatifs.

Puis, le jour J, durant mon vol (même si j’ai envie de regarder tous les films disponibles sur les écrans individuels à bord), si mon arrivée est programmé tôt dans la matinée, début d’après-midi, j’essaye de dormir un maximum dans l’avion. Cela me permet d’être en forme pour le reste de la journée, une fois sur place.

Nous savons tous qu’en classe économique, le confort est loin d’être agréable. C’est pourquoi j'emporte toujours avec moi mon oreiller de voyage, mon masque de sommeil, des chaussettes douillettes ou de contention pour faciliter mon sommeil à bord.

 

S’hydrater durant tout vol 

A bord d’un avion, en plein vol, le degré d’humidité est très bas.

Pour ne pas vous déshydrater et éviter de vous affaiblir, ne vous contentez pas du petit verre d’eau mis dans votre plateau mais profitez du passage du personnel de bord pour demander un verre d’eau ou rendez vous près des toilettes. C’est là-bas que sont mis à disposition les bouteilles d’eau sur les vols réguliers.

N’attendez pas d’avoir très soif pour boire mais faites le régulièrement. Ces gestes vous permettront d’arriver en pleine forme. Faites le vraiment.

Hydratez vous aussi bien la peau. Je voyage souvent avec mes petites crèmes Avène pour le visage et les mains, mon baume à lèvres Kiehl’s (glissés dans ma trousse de toilette).

 

Prendre une bonne douche en arrivant

Ca me semble plutôt logique mais chacun agit différemment ! A l’étranger, une fois arrivée à mon hébergement, que ce soit pour me préparer à explorer la ville ou dormir, je prends une bonne douche. Après plusieurs heures de vol, ça fait un grand bien !

Au retour à Paris, je prends aussi cette douche avant de défaire mes valises (si la journée commençe) ou de me coucher.

 

S’adapter rapidement au rythme local

C’est facile à dire mais difficile à faire, je le reconnais.

Dès mon arrivée à l’aéroport, je règle ma montre ou mon iPhone à l’heure locale afin de m’adapter le plus vite possible. Je prends les repas aux bonnes heures pour adapter mon organisme, éviter d’avoir le ventre qui grogne la nuit.

 

Faire une micro sieste

Les premiers jours, lorsque j’ai un gros coup de barre, que je lutte pour ne pas fermer les yeux, je fais une micro-sieste à mon arrivée. Je mets surtout mon réveil pour ne pas m’éterniser sinon la nuit risquera d’être courte !

 

J’espère que ces conseils pourront vous servir ! En avez-vous d’autres ? A très vite !

03/20 | eBuyClub, le cashback, comment ça marche pour faire des économies ?

ebuyclub cashback

Avez-vous déjà entendu parler de la notion de CashBack ? Je vous en parle dans cet article, avec l’exemple d’eBuyClub.

Cela vous permettra vraiment de réaliser des économies pour vos achats habituels en ligne mais aussi pour prochains voyages (pour voyager moins cher). Je ne m’en passe plus depuis plus d’un an et demi, et je vais encore plus l’utiliser avec le contexte économique qui se profile suite à la crise sanitaire du COVID-19. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai décidé de mettre à jour cet article pour vous.


D’abord, je vous explique le principe du CashBack pour ceux qui ne connaissent pas

C’est une pratique qui s’est développée ces dernières années en France alors qu’elle existait depuis un moment aux Etats-Unis. Pour vous expliquer en quelques mots le principe du CashBack : vos achats sont récompensés et sans que cela ne vous coûte plus cher.

Je vous donne une explication très simple pour illustrer la notion de CashBack : imaginons que vous achetez un billet d’avion sur un site en ligne comme Expedia, vous payez la totalité de la somme de votre billet d’avion. 2 jours plus tard, le site de CashBack, par exemple eBuyClub dont je vous parle plus bas, vous rembourse une partie de la somme dépensée. Vous recevez donc sur votre compte eBuyClub une partie du paiement de votre achat. C’est tout simple et valable pour de nombreuses catégories de marchands en ligne : beauté, mode, culture, …


eBuyClub, c’est donc mon préféré 💛

Il y a plusieurs sites qui proposent aujourd’hui ce service CashBack (iGraal l’un des plus connus – avec ce code parrainage, Coupon Network pour les courses alimentaires) mais je vais vous parler très concrètement de celui que j’ai l’habitude d’utiliser : eBuyClub. L’inscription se fait très simplement en renseignant quelques informations : civilité, mail, mot de passe.

Retour sur une expérience concrète de CashBack que j’ai vécue avec eBuyClub en décembre : j’ai réalisé une commande sur le site Asos.com, puis eBuyClub m’a remboursé la somme de 13 euros au total pour mes vêtements. Ce n’est clairement pas négligeable. Pour cet achat, j’ai encaissé les gains au début du mois de février mais parfois c’est immédiatement selon les marchands. J’ai ensuite continuer à faire la même chose pour les achats de la décoration intérieure de mon nouvel appartement.

 

Pour eBuyClub, je dispose de ce lien de parrainage qui permet de bénéficier immédiatement de 5 euros dans votre cagnotte suite à votre inscription. C’est une offre spéciale qui m’a été proposée uniquement pour ma communauté (au lieu de trois euros il me semble).

C’est une chose de s’inscrire mais il faut que vous utilisiez vraiment les bons paramètres et filtres pour vous assurer de bénéficier des meilleures offres pour vos achats en ligne ou pour votre futur projet de voyage à New York par exemple que ce soit pour l’hôtel ou pour votre billet d’avion pour profiter d’un vol pas cher. C’est ainsi que vous aurez de bonnes opportunités de faire du cashback. Renseignez bien les éléments suivants pour personnaliser au mieux les offres proposées sur eBuyClub : vos centres d’intérêts et vos marchands favoris. Cela vous permettra d’être tenu au courant des meilleurs CashBack disponibles parmi plus de 1800 marchands en ligne mais aussi en magasin !

voyager-pas-cher-new-york-cashback eBuyClub, le cashback, comment ça marche pour faire des économies ?

Pour les marchands intéressants pour faire du cashback : eDreams, Expedia, Opodo, GoVoyages, Hotels.com, Booking.com …

Pour les autres secteurs : Amazon, Asos, Darty, Fnac, Sephora, Kiehl’s … Il y a vraiment du choix ! 

Vous y trouverez tous vos sites en ligne habituels et vous pourrez générer une jolie cagnotte.

Comment eBuyClub permet cela ? Ce dernier collabore avec plusieurs sites marchands avec lesquels ils sont partenaires. En fait, eBuyClub est un apporteur d’affaire, les grands comptes reversent ensuite une somme d’argent à eBuyClub, cette somme est à la suite partagée avec nous pour nos cagnottes.

Afin de bénéficier des offres dès maintenant sur vos sites d’achat en ligne favoris mais aussi de l’offre de bienvenue de 5 € dans votre cagnotte, inscrivez-vous via ce lien. N’hésitez pas à me donner votre avis.


Je vous recommande aussi le testeur automatique eBuyClub, pour que ce soit encore plus intéressant !

Pour éviter de perdre du temps et éviter de passer à côté d’une offre intéressante, une autre de mes astuces est de vous inviter très fortement à télécharger l’alerte bon plan. Lors de votre navigation sur internet, celle-ci vous indiquera si des CashBacks sont disponibles sur certains sites. Cette extension comprend aussi un détecteur automatique de codes promos, lors de la validation de votre panier, le détecteur de code promo se déclenche automatiquement et applique les meilleurs codes promos directement à votre panier. L’installation prend à peine cinq minutes !

 


L’encaissement de vos gains

Les gains peuvent être encaissés dès que la somme de dix euros sera disponible dans votre cagnotte (donc rapidement la première fois avec les 5€ offerts). Le paiement est fait rapidement soit par virement bancaire, via Paypal ou encore en demandant une e-carte cadeau Fnac. C’est intéressant d’être rémunéré de cette manière là en faisant finalement que ses propres achats ou ceux de son entourage.

Alors que pensez-vous de ce concept ? Personnellement, je trouve que c’est un excellent moyen de faire des économies pour l’achat notamment de votre billet d’avion pour New York, destination au coeur de blog, et puis finalement je trouve cela amusant de chercher en permanence la meilleure offre possible en ligne. C’est un vrai plus pour voyager moins cher, vous permettre de consacrer les gains à une activité, un resto par exemple du fait d’avoir fait des économies.

Profitez en dès maintenant avec l’offre de parrainage de cinq euros.

N.B : lisez également l’article du spécialiste du tourisme Tourmag sur le cashback avec ebuyclub, intéressant 🙂

A bientôt, bonne journée !

03/18 | Shooting avec une photographe à New York, artiste afro-américaine

Harper photographe à New York

Hello tout le monde ! Nous voilà en pleine crise sanitaire avec le coronavirus mais … mon blog We Love New York ne tourne pas au ralenti ! Pour moi, niveau organisation pour le boulot, rien ne change même si c’est tellement plus calme comme pour tous me direz-vous ! Bref, je compte en profiter pour me concentrer sur les autres projets qui nécessitent du temps comme les voyages avec mes lecteurs en septembre et janvier, mon joli guide de New York, et d’autres projets à venir plus tard dans l’année ! Quant à vous, j’espère que vous allez bien, que vous êtes vigilants et surtout que vous gardez une belle énergie ! Stay positive ! Je le dis beaucoup en ce moment sur les réseaux sociaux, projetez vous pour vos voyages dans quelques mois, rien ne vous empêche de réserver, tout comme j’avais anticipé avant les restrictions, j’ose croire que la situation va s’améliorer cet été même si nos pratiques quotidiennes changeront un peu. Dans ce nouvel article, je suis plus que ravie de vous présenter Harper, une artiste photographe à New York, afro américaine. Je vous ai déjà parlé du photographe Johnny Vacar très réputé aussi pour ses shooting photos à New York, notamment pour New York en français.


Harper Bella, c’est une photographe à New York, passionnée d’art, une visual-artist, renommée dans divers pays pour mettre en évidence les problèmes socio-politiques de son pays, les States, via ses oeuvres. Elle a contribué à mon guide Take me to New York en me prenant en photo !

photographe-a-new-york Shooting avec une photographe à New York, artiste afro-américaine

J’ai eu un vrai coup de coeur pour le talent de cette new-yorkaise ! C’est pour cette raison que j’ai immédiatement proposé à Harper de vous faire une offre spéciale, un package pour vous permettre de vivre la même expérience que moi à ses côtés. En effet, ses shooting photos sont réalisés avec une approche artistique simple et amusante. De plus, durant ce shooting qui se fait à pied, elle partage ses anecdotes de vie à New York, ses adresses favorites, bref c’est un véritable échange enrichissant en anglais. Parfait, si vous tenez à favoriser des visites en anglais à New York.

Ce package est pour le moment uniquement proposé aux personnes disposant du guide Take me to New York afin que ce soit exclusif comme promis ! De plus, une réduction intéressante de 20% est applicable. Vous pouvez la découvrir via le code communiqué en scannant le QR CODE page 11 dans le chapitre « Ready to Go » du guide de New York.

Je suis très heureuse de vous proposer une fois une expérience à vivre avec un local afin de vous connecter autrement avec la ville ! N’hésitez pas si vous avez des questions et STAYSAFE !

Compte Instagram @shotbyharper

03/13 | Edge New York

Edge - East view from Skyline Steps - Courtesy of Related-Oxford (1)

Edge. Le big projet dont le lancement est très attendu à NY.  Cela fait un petit moment que je vous en ai parlé sur mes réseaux sociaux Instagram & Facebook. J’avais prévu de tester cette nouvelle expérience à New York avant de vous en dire plus sur le blog mais le report de mon voyage en septembre avec le groupe Hello New York #2 ne me permettra pas d’y être près la cérémonie d’ouverture ce 11 mars ! Ce n’est pas grave, je prévois quelques escapades à New York un peu avant qui me permettront d’y aller et d’ajouter des anecdotes dans mon article. Comptez sur moi 😉 Les photos de l’article sont celles mises à disposition par le site officiel en attendant mes propres photos !

Sans y avoir été pour le moment, comme je vous le dis dans mon guide de New York, j’apprécie fortement ce projet architectural fou et si ambitieux pour découvrir New York d’un oeil totalement différent depuis Edge ! Un projet d’ingénierie vraiment exceptionnel dans cette ville que nous sommes nombreux à aimer.

Edge-Outdoor-sky-deck-Courtesy-of-Related-Oxford-2 Edge New York

Je reste convaincue que Edge deviendra rapidement, l’un des sites les plus visités à New York. Il se trouve dans le quartier qui a fait beaucoup parlé de lui en 2019 : Hudson Yards. Le district le plus récent de la ville à Manhattan, ambiance résidentielle & business. Beaucoup de bureaux, de condos de luxe, de restaurants, de magasins notamment dans le mall. Et puis aussi, un peu d’art, de culture et de vert, avec The Vessel (il faut que je rédige enfin un article !), The Shed, The High Line et de petits jardins. Ce quartier du côté Ouest de Midtown à Manhattan est encore est plein développement avec de nouvelles constructions, comme le bâtiment Norman Foster’s 50 Hudson Yards.


The sky is not the limit – Edge

Edge est désormais la plateforme observatoire extérieure la plus haute de l’hémisphère occidental. En 52 secondes, il sera possible pour chacun d’entre nous, de monter avec un ascenseur au centième étage avec une ambiance multimédia totalement immersive comme pour One World Observatory. Pour pousser l’expérience plus loin, aller plus haut, un restaurant culinaire au 101ème étage. A suivre.

Edge-Eastern-Point-Courtesy-of-Related-Oxford-1 Edge New YorkEdge-Glass-Floor-from-below-Courtesy-of-Related-Oxford- Edge New YorkPhoto-Edge-East-View-Courtesy-of-Related-Oxford- Edge New York Photo-Edge-South-View-Courtesy-of-Related-Oxford- Edge New York

Les photos officielles de Edge nous montrent que la terrasse ressemble à une dent dentelée faite de panneaux de verre, notamment le plancher qui offre une vue unique exceptionnelle et unique à New York : Central Park, Statue de la Liberté et au-delà comme vous pouvez l’imaginer.

Un timelapse pour vous projeter

 

A ce jour, les billets pour Edge Observation Deck sont en vente sur le site officiel mais aussi via le New York Sightseeing Pass. Une exclusivité que je vous recommande car il s’agit du seul pass à New York à proposer cette activité. Vous pouvez lire mon article sur les Pass New York.


Ce nouvel observatoire à New York ouvre ses portes toute l’année, de 8h à minuit. A partir de 36 dollars par adulte (réduction prévue pour les new-yorkais). Gratuit pour les moins de cinq ans. Vous pouvez acheter votre ticket en ligne ou sur place mais si vous comptez faire plusieurs visites à New York, je vous conseille bien sûr le New York Sightseeing Pass, le seul à proposer The Edge & One World Observatory.

Edge-Night-Courtesy-of-Related-Oxford- Edge New York

×