12/07/2020 | Black Lives Matter à New York : comment la ville réagit face au mouvement ?

black lives matter à New York bed Stuy

Parmi les faits qui ont animé l’actualité de New York ces derniers mois, il y a bien sûr le COVID-19 à NY mais également les mouvements importants dans toute la ville comme dans le reste du pays face à la mort de George Floyd (et d’autres) de violences policières. (La photo vient du site Newsdio). En tant que femme noire et auteure d’un blog sur New York, il était primordial pour moi de publier cet article : Black Lives Matter à New York, comment la ville réagit face au mouvement ?  J’ai été littéralement choquée une fois de plus par ces vidéos, ces images diffusées dans les médias rappelant encore là où nous en sommes aujourd’hui, ce que nous subissons encore. Quand cela s’arrêtera t-il enfin, et je me pose vraiment la question pour toutes les personnes victimes de racisme, de discrimination, peu importe leur couleur de peau, leur religion. 

Beaucoup voient uniquement la facette dorée des USA mais bien que j’adore ce pays pour les richesses qu’il peut aussi offrir, je n’efface pas de mon esprit ses nombreuses tristes réalités, notamment celles des divisions raciales qui fracturent le pays. Une réalité que j’évoque souvent avec mes contacts afro-américains aux USA. 

Toute cette actualité, m’a rappelé le fait que je partage très peu mais vraiment très peu d’informations sur l’histoire afro-américaine à New York, le passé esclavagiste et ségrégationniste dans la ville. Pour la troisième édition de mon livre Take me to New York prévu fin 2021, comptez sur moi pour consacrer quelques pages avec des adresses à New York rendant hommage à cette partie de l’histoire, et même un itinéraire concocté sur mesure. 

A lire aussi : mon article sur le restaurant Trinidadien Jen’s Roti Shop dans le quartier Little Caribbean de NYC. Fortement méconnu, ce quartier est mis à l’honneur aussi dans mon livre Take me to New York que vous pouvez acheter ici. Cela fait suite à ma rencontre à New York avec Shelley Worrell, fondatrice de CaribBEING, et à l’initiative du développement du quartier de Little Caribbean à New York.

La ville de New York et ses habitants ont réagi de plusieurs façons face à la mort de George Floyd. Je vous en présente trois parmi tant d’autres qui ont été évoqués dans l’actualité.

Pour rappel, le mouvement Black Lives Matter a été créé par 3 jeunes femmes afro-américaines en 2013 en réponse à l’acquittement du meurtrier de l’afro-américain Trayvon Martin.  BLM, est l’un des plus importants réseaux de défense des droits civiques aujourd’hui dans le pays, et même dans le monde. BLM intervient aux USA dans les violences infligées aux communautés noires par l’Etat et les justiciers.

De nombreuses manifestations Black Lives Matter à New York

Des milliers de personnes ont convergé lors de manifestations dans tout New York pour demander justice pour la mort de George Floyd,  pour en finir avec le racisme, pour mettre aussi fin à la brutalité policière à l’échelle nationale.

Il y a eu énormément de partages de photos sur les réseaux sociaux mais voici une petite sélection.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

A love letter to our black brothers and sisters and to everyone fighting the good fight. We stand with you. We love you. We are with you. 📸 @jelena.marija ・・・ Stop the violence 🖤 spread love ! This past week I’m sure most of you have been doing your part by educating yourself, listening, signing petitions, donating, showing up and acknowledging the privilege us white people grew up with. I know there is a lot of topics that are trending on social media from time to time but to be active and passionate about ending racism should not be short lived. Please make sure to educate people around you, support black owned businesses, have those uncomfortable conversations and lead by example. If you’ve been sharing helpful information in your stories please create a highlight on your profile that will stay permanently. Don’t judge people who are “late to the game” but rather try to embrace their decision to educate themselves and take a stand too. Encourage them to share their knowledge, exchange book recommendations, your favorite black owned businesses to support, donation sites and talk about how we can all make this world a better and safer place for black people. Because black lives matter ! We need to fight for justice as a collective. 🖤 #justiceforgeorgefloyd #stoptheviolence #saytheirnames #icantbreathe

Une publication partagée par Love Letter To New York City 💌 (@lovelettertonewyorkcity) le

Une rue Black Lives Matter à New York dans chaque boro

Le projet de nommer une rue Black Lives Matter à un endroit crucial de chaque boro, voilà ce que le maire Bill de Blasio, grand passionné d’histoire, a annoncé dès la première quinzaine de juin. Il a aussi évoqué que le symbole BLM sera également peint dans les rues. Et mi-juillet, à la seconde mise à jour de mon article, ses promesses sont déjà passées à l’action déjà bien avancé.

A découvrir : 

/ Les lettres géantes peintes sur le trottoir en jaune vif le long de Fulton Street, de Marcy à Brooklyn Avenue, au coeur de Bed-Stuy énoncent le message Black Lives Matter. La première peinture du genre à New York qui s’inspire d’une peinture similaire réalisée à Washington.

Pour beaucoup c’est l’endroit idéal pour ce message où se concentre une grande partie de la communauté afro-américaine de NY. La peinture sera visible tout l’été et certainement la rue sera uniquement réservée aux piétons pour quelques temps.

Pour rappel : Harlem à Manhattan et Brooklyn sont les zones où se concentrent le plus la population noire à New York. La majorité d’entre eux sont originaires des Caraïbes, mais il y a également des immigrants d’Afrique et d’Europe.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Brooklyn community leaders had “Black Lives Matter” painted along Fulton Street in Bed-Stuy. . #brooklyn #blacklivesmatternyc #photojournalism

Une publication partagée par Ben Fractenberg (@fractenberg) le


/ La ville de New York et ses habitants ont peint en grosses lettres jaunes sur la 5th Avenue devant la Trump Tower « Black Lives Matter ». 

Black lives matter in our city, and Black lives matter in the United States of America,” said @billdeblasio  “Let’s show Donald Trump what he does not understand. Let’s paint it right in front of his building for him.”

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

New York City began painting “Black Lives Matter” in large yellow letters on the street outside Trump Tower on Thursday. The public art project was the latest battle in a feud between Mayor Bill de Blasio and President Trump, who rose to fame as a Manhattan real estate developer. “Black lives matter in our city, and Black lives matter in the United States of America,” @nycmayor said before joining city workers and activists in spreading school-bus yellow paint on Fifth Avenue, between 56th and 57th Streets, in Manhattan. “Let’s show Donald Trump what he does not understand. Let’s paint it right in front of his building for him.” The project comes after Mayor Muriel Bowser of Washington had workers paint “Black Lives Matter” in giant yellow letters outside the White House after the president deployed federal officers during protests there. When New York’s plan was announced last month, city officials presented its location as a direct rebuke of Trump, who has repeatedly denigrated those protesting against systemic racism and police brutality in recent weeks. Shortly after 10 a.m., workers began filling in the first letters of the phrase. As the work got underway, activists, reporters and onlookers milled around, with some occasionally shouting criticisms of Trump. Tap the link in our bio to read more. Photos by @demetrius.freeman.

Une publication partagée par The New York Times (@nytimes) le

 / Une fresque géante (comptez trois blocks) a été conçue à Foley Square dans le Lower Manhattan entre Reade & Worth Streets par des artistes et des architectes (plus de 35 peintres) :  TIJAY MOHAMMED, SOPHIA DAWSON, PATRICE PAYNE, TATS CRU & THRIVE Collective.  Celle-ci est différente des autres car elle est vibrante et colorée ! 

Center Street dans Lower Manhattan qui a été baptisée également Black Lives Matter Boulevard. La photo ci-dessous a été prise par le photographe Todd Maisel.

black-lives-matter-photo-todd-maisel-copie-860x571 Black Lives Matter à New York : comment la ville réagit face au mouvement ?

Au-delà des actions menées par NYG GOV, les artistes de street art new-yorkais portent aussi la voix du mouvement Black Lives Matter à New York

Depuis des décennies, les rues de New York ont longtemps exposé des street arts en réponse aux problèmes contemporains. Sans attendre, beaucoup d’artistes de New York ont créés des toiles urbaines visuellement impressionnantes et surtout impactantes pour porter la voix au mouvement. 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Free HighRez Download : Link in Bio : Quick Tutorial to make your own

Une publication partagée par MARK PAUL DEREN (@madsteez) le

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Pass it on. @erichazenyc #blacklivesmatter

Une publication partagée par colossalmedia (@colossalmedia) le

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

RIP 🙏 George Floyd at #theotherbowerywall 🎨 @fumeroism At bowery & houston . #blacklivesmatter #fumeroizing #fumeroism #eastvillagenyc #lesstreetart #streetart_daily

Une publication partagée par #evwalls #eastvillagewalls (@eastvillagewalls) le

Je n’hésiterai pas à compléter l’article au fil des semaines avec mes nouvelles découvertes. pour le mouvement Black Lives Matter à New York. Comptez sur moi ! 


2 petits mots

  • Laurine dit :

    Hello Viviane,
    Merci pour cet article, car les états unis c’est malheureusement cela aussi.
    j’ai eu peur d’y aller de nombreuses années à cause de ce racisme ambiant et j’avoue que je l’avais presqu’oublié en décembre dernier quand j’y suis allée, j’ai réservé de nouveau un billet pour noel et j’ai de nouveau peur après tout cela.

    • Viviane dit :

      Hello Laurine,

      J’ai été plus d’une trentaine de fois aux US, et je n’ai jamais eu de souci. Je pense qu’il y a aussi des situations qui sont différentes quand on y vit et non en tant que touriste. A bientôt par là 🙂

Laisser un commentaire !

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs avec * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.